Assurance prêt immobilier

Assurance prêt immobilier : Pourquoi en changer ?

Tous les particuliers ont la possibilité de changer d’assurance de prêt pendant leur crédit, à condition de respecter les délais et les critères de changement. Cette solution a généralement un impact positif sur les mensualités et la couverture de l’assurance.

Faire des économies sur votre prêt

Une assurance de prêt représente entre 10 et 15% du coût total de votre crédit et grâce à la législation qui s’est renforcée ces dernières années, c’est aussi le seul poste de dépenses de votre prêt sur lequel vous pouvez faire des économies si vous avez choisi un taux fixe. L’assurance emprunteur représente un revenu très important pour les banques, estimé à 8 milliards d’euros par an.

En moyenne, changer d’assureur pour votre prêt peut vous permettre d’économiser environ 6000 euros, cette somme dépendant évidemment du montant de votre prêt et de sa longueur. Certains particuliers parviennent même à faire jusqu’à 20 000 euros d’économies en profitant des avantages de la loi Bourquin qui permet aux emprunteurs de changer d’assurance de prêt quelle que soit la date de signature du contrat.

Si vous venez tout juste de signer votre prêt, vous avez plutôt intérêt à vous servir de la loi Hamon qui permet de changer de contrat d’assurance dans les 12 mois, à condition de présenter un nouveau contrat possédant des garanties similaires à celui proposé lors de la signature de votre prêt.

Pouvoir négocier avec votre établissement de crédit

Avec 8 milliards de revenus par an, l’assurance de prêt représente un marché juteux auquel les banques s’accrochent. Pourtant, peu de gens le savent mais l’assurance emprunteur n’est pas obligatoire. Vous avez la possibilité de résilier votre contrat à tout moment dans les 12 premiers mois de remboursement, puis à chaque date anniversaire du contrat. Cette solution est possible mais elle n’est évidemment pas recommandée au vu des sommes que vous empruntez.

Avec l’assouplissement de la législation pour les emprunteurs, la solution la plus recommandée est de faire un comparatif des assurances de prêt après la signature de celui-ci. La banque doit donner son accord si vous souhaitez souscrire un contrat auprès de la concurrence mais elle ne peut s’y opposer si la nouvelle assurance propose des garanties équivalentes. De nombreuses banques trouvent leur intérêt en s’alignant sur les prix de la concurrence pour garder leurs clients.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous pouvez faire appel à un courtier en assurance. Grâce à leur expérience et leur connaissance du marché, ils sont capables de vous proposer rapidement des offres qui proposent les mêmes garanties que votre contrat actuel, souvent à des prix plus avantageux.

Trouver une offre plus avantageuse

Changer de contrat d’assurance de prêt ne sert pas seulement à faire des économies, il peut aussi servir à s’adapter à une nouvelle situation. La plupart des assurances offrent une couverture contre de graves accidents de santé mais elles ne sont pas forcément adaptées à d’autres situations. Si votre état de santé a changé, il peut être plus avantageux de choisir un nouveau contrat plus adapté.

De nombreux contrats d’assurance ne couvrent pas contre la perte d’emploi, par défaut. Si vous êtes indépendant ou que votre situation professionnelle risque d’évoluer dans les mois ou années à venir, vous avez tout intérêt à ajouter cette option dans votre contrat et à faire un comparatif des différentes offres proposées contre la perte d’emploi.

Un courtier en assurance est généralement la personne la mieux indiquée pour vous aider dans votre choix mais de nombreux sites spécialisés peuvent vous proposer un comparatif sérieux en fonction des critères qui sont les plus importants pour vous.